top of page

Comment dater les meubles vintage ?

Dernière mise à jour : 12 mai



Pour reconnaître les décennies du mobilier vintage, on peut se baser sur plusieurs éléments : les styles et designs, les matériaux utilisés, les couleurs et motifs dominants, ou encore les techniques de fabrication.


Dans cet article, nous vous invitons à plonger dans l'univers chaleureux et nostalgique du mobilier vintage en vous faisant découvrir comment identifier les caractéristiques distinctives de chaque époque, des années 1950 rétro-chic aux années 1990 minimalistes.



1. Comment reconnaître des meubles des années 1950 ?


Nos astuces pour reconnaître des meubles des années 50 : regardez les formes géométriques simples, les matériaux en bois naturel, les pieds compas, les placages en chevron et les détails brillants comme le métal ou les poignées en laiton.


Les années 1950 ont été marquantes pour le mobilier vintage, avec un style rétro-chic distinctif qui continue d’inspirer les amateurs de design d’intérieur. Fortement influencées par la fin de la Seconde Guerre mondiale et l’émergence d’une culture de consommation prospère, cet optimisme retrouvé s’est reflété dans le design d’intérieur des années 1950.


Les intérieurs sont devenus plus lumineux, audacieux et modernes, avec des lignes épurées et géométriques élégantes. Le mobilier mettait l’accent sur le confort et la fonctionnalité, en utilisant de nouveaux matériaux et techniques de fabrication, notamment l’utilisation de plastiques moulés, de contreplaqué cintré et de nouvelles finitions.


L’esthétique des années 1950 a également été influencée par le mouvement du modernisme et la montée du design scandinave. Des designers renommés tels que Charles et Ray Eames, Arne Jacobsen et Eero Saarinen ont contribué à définir le style des années 1950.


Aujourd'hui, le mobilier vintage des années 1950 est très recherché pour sa qualité de fabrication, son esthétique rétro et son lien avec une époque marquante de l'histoire. Il évoque une sensation de nostalgie et ajoute une touche rétro-chic à tout espace contemporain.


Exemples de meubles emblématiques des années 1950 :


La chaise Eames Lounge Chair : Conçue par Charles et Ray Eames, cette chaise en contreplaqué cintré et en cuir est devenue un symbole du design des années 50.


La chaise Eames Lounge Chair dans un décor moderne et épuré.

Eames Lounge Chair (Image : eamesoffice.com)


Les tables Tulip d'Eero Saarinen : Ces tables au design épuré, avec leur pied unique en forme de tulipe et leur plateau rond, sont devenues des icônes de l'époque.


La table Tulip dans une cuisine moderne aux tons blancs.

Table Tulip (Image : marieclaire.fr)


2. Comment reconnaître des meubles des années 1960 ?


Nos astuces pour reconnaître des meubles des années 60 : regardez les couleurs vives, les motifs audacieux, les formes modernes, l’utilisation de fibre de verre, de plastique, de contreplaqué et de métal, ainsi que la conception fonctionnelle.


Les années 1960 ont été marquées par des bouleversements culturels et une créativité débridée, reflétés dans le design du mobilier. L’esprit de rébellion et de changement du mouvement hippie a prôné la liberté individuelle, l’expression personnelle et la recherche de nouvelles formes d’expériences.


Cette contre-culture a encouragé l’utilisation de couleurs vives et psychédéliques, de motifs audacieux tels que des fleurs, et de formes non conventionnelles. Les meubles étaient vibrants et expressifs, reflétant l’énergie et la joie de vivre de cette époque.


Les designers ont expérimenté de nouveaux matériaux tels que le plastique et la fibre de verre, le verre acrylique et même des matériaux recyclés, permettant des formes organiques et légères. Le mobilier était confortable et fonctionnel, avec des intérieurs ouverts et des espaces aérés favorisant l’harmonie et la modularité.


Exemples de meubles emblématiques des années 1960 :


Le fauteuil Ball Chair d'Eero Aarnio : Un fauteuil sphérique en fibre de verre et aluminium, véritable symbole du design des années 60.


Le fauteuil Ball Chair orange sur fond blanc.

Fauteuil Ball Chair (Image : pinterest.com)


La chaise Panton Chair de Verner Panton : Une chaise aux courbes fluides et aux couleurs vives, représentative de l'esthétique pop des années 60.


Une chaise Panton Chair orange sur fond blanc.

Panton Chair (Image : xxo.com)


3. Comment reconnaître des meubles des années 1970 ?


Nos astuces pour reconnaître des meubles des années 70 : regardez les couleurs vives, les motifs psychédéliques, les formes arrondies, l’utilisation de matériaux naturels et synthétiques, et le confort décontracté.


Les années 1970 ont été marquées par une ambiance bohème et un retour à la nature, influençant ainsi le design du mobilier. Les matériaux naturels comme le rotin, le bambou et le bois brut ont été largement utilisés pour créer une atmosphère organique et chaleureuse dans les intérieurs.


Les motifs inspirés de la nature ont ajouté une touche artistique et vivante aux pièces. Le confort et la détente étaient, une fois de plus, prioritaires, avec des canapés et des fauteuils spacieux et rembourrés. Les formes étaient douces et arrondies, favorisant la convivialité.


En termes de styles, les années 1970 ont connu une variété de tendances. Par exemple, le rétro-futuriste (Space Age) était populaire, avec l’utilisation de matériaux futuristes tels que le plastique transparent, et le style hippie et bohème avec des matériaux naturels et des motifs ethniques. Le design postmoderne a également émergé, mélangeant des éléments traditionnels et contemporains de manière éclectique et expérimentale.


Exemples de meubles emblématiques des années 1970 :


Le fauteuil Pomare (fauteuil Emmanuelle) en rotin : Un incontournable des années 70, souvent accompagné de coussins aux motifs colorés et ethniques.


Un fauteuil Pomare ou Emmanuelle dans un décor naturel.

Fauteuil Pomare (Image : decodambiance.com)


Le canapé modulaire : Les canapés modulaires aux formes arrondies et aux couleurs terreuses étaient très populaires dans les intérieurs des années 70.


Un grand canapé modulaire marron sur fond blanc.

Canapé modulaire (Image : pamono.fr)


4. Comment reconnaître des meubles des années 1980 ?


Nos astuces pour reconnaître des meubles des années 80 : regardez les couleurs vives, les formes très audacieuses, l'utilisation du métal et de matières translucides, et le design futuriste.


Les années 1980 ont été marquées par une esthétique audacieuse, futuriste et opulente dans différents domaines, y compris le design du mobilier. Les pièces étaient grandes et imposantes, avec des lignes nettes et des contours définis. Les couleurs vibrantes, comme le rose néon, le bleu électrique, le vert lime et le jaune citron, étaient combinées de manière audacieuse et contrastée, ajoutant du dynamisme à l’espace.


Le mobilier incorporait des éléments futuristes avec l’utilisation de matériaux modernes tels que le métal chromé, le verre miroir et le plastique transparent, reflétant l’ère numérique naissante. L'opulence était également présente avec des détails luxueux tels que le marbre, les accents dorés ou argentés et les motifs complexes. Cette esthétique reflétait la prospérité économique de l'époque et l'aspiration à un style de vie extravagant.


Exemples de meubles emblématiques des années 1980 :


La Chaise First de Michele De Lucchi : Une pièce emblématique des années 80, tournée autour du thème de l’atome et de l’électronique avec sa structure en métal gris.


Une Chaise First sur fond blanc.

First Chair (Image : themodernarchive.com)


La suspension Taraxacum de Achille Castiglioni : Un grand classique de l’époque, à la fois sobre et intemporelle, composée d’une structure de vingt triangles en aluminium soutenant soixante ampoules.


Une suspension Taraxacum dans une maison élégante.

Suspension Taraxacum (Image : diffusioneshop.com)


5. Comment reconnaître des meubles des années 1990 ?


Nos astuces pour reconnaître des meubles des années 90 : regardez les lignes simples, les couleurs neutres, l’utilisation de bois naturel, la fonctionnalité pratique et le mélange de styles.


Les années 1990 ont été marquées par un retour à la simplicité et au minimalisme dans le design du mobilier, caractérisées par un rejet des excès des années précédentes.


Les lignes épurées et les formes simples étaient privilégiées, avec une attention particulière portée à la fonctionnalité. Les pièces étaient conçues pour être minimalistes et discrètes, sans ornements superflus. Les matériaux naturels et durables comme le bois clair étaient couramment utilisés, en accord avec l'engouement croissant pour l'écologie.


Les couleurs étaient généralement neutres et apaisantes, avec des tons tels que le blanc, le beige, le gris et le noir prédominants, pour créer une atmosphère calme et sereine. Le confort était également important, avec des pièces conçues pour offrir une assise ergonomique et un soutien adéquat.


En termes de style, le minimalisme scandinave a eu une influence majeure sur le design de cette période. Les créations des designers scandinaves, tels que Hans J. Wegner, Arne Jacobsen et Alvar Aalto, étaient très appréciées pour leur esthétique minimaliste.


Exemples de meubles emblématiques des années 1990 :


La chaise Barcelona de Ludwig Mies van der Rohe : un classique du design moderne avec sa structure en acier inoxydable et son coussin en cuir.


Une chaise Barcelona marron sur fond blanc.

Barcelona Lounge Chair (Image : vntg.com)


Pour reconnaître les décennies du mobilier vintage, on peut donc se baser sur le lot de styles et d’influences distincts qu’apporte chaque époque. Que vous soyez attiré par les styles rétro, les designs avant-gardistes ou les esthétiques minimalistes, le mobilier vintage offre une variété de choix pour compléter votre style personnel et ajouter du caractère à votre espace.





Commenti


bottom of page